visuel actu 72

ACTUALITÉS
du CENTRE 72

15 novembre 2020

Focus sur l’atelier quatre mouvements de Mathieu Lacaze

Trois questions à Mathieu Lacaze, L’Atelier des Mouvements

Ton atelier s’intitule « l’atelier des quatre mouvements » : qu’y fait-on ?

Comme son nom l’indique, on y fait quatre expériences par le mouvement. Le premier mouvement est celui du corps. L’idée globale est de retrouver son énergie et sa tonicité à travers le corps : je propose la technique du tremblement, du Qi Gong, de l’expression corporelle libre, par exemple. Ensuite, nous réalisons plusieurs exercices qui vont activer la respiration. Respirer consciemment de différentes manières permet de relâcher les tensions, d’être présent à ce qu’on fait, de contacter en profondeur ses émotions et ses sensations, mais aussi de se détoxiquer. Ce sont par exemple le pranayama ou bien des techniques Wim Hof, basées sur l’enchaînement de cycles d’inspiration-expiration très puissants. Le troisième mouvement est le plus court et le plus simple, mais pas forcément facile à réaliser car il s’agit juste de vivre l’expérience d’un cœur ouvert, qui rayonne et qui accueille à la fois. Pour terminer, je propose un temps de méditation en plusieurs étapes. La première consiste à juste être témoin.

Qu’est-ce qui, dans ton parcours personnel, t’a amené à concevoir cet atelier ?

En premier lieu, mon expérience professionnelle auprès de bébés. En sages qu’ils sont, ils m’ont montré et me montrent encore leur qualité de présence, de juste être, mais également le langage de leur corps, qui raconte leurs émotions, l’histoire familiale et leur fabuleuse énergie faite d’enthousiasme, de peur, de contemplation et d’apprentissages par l’expérience du jeu. Concevoir cet atelier est selon moi une manière de relier la rigueur de la méditation avec la créativité singulière qu’on retrouve chez le petit enfant.

Le second ingrédient est celui de mon vécu d’états modifiés de conscience avec par exemple l’EMDR, une thérapie qui libère les émotions bloquées, ou l’hypnose ericksonienne. En passant par le corps, j’ai contacté des mémoires, et en elles des informations, qui sont aujourd’hui décisives pour mon présent. C’est la raison pour laquelle je commence la méditation par l’activité du corps et du souffle vital. Cela permet de passer d’une activité consciente mentale (« ça tourne en rond ») à une activité consciente corporelle et intuitive (« ça avance en spirale »).

Un troisième ingrédient est la crise que j’ai vécue il y a quelques années, avec de gros soucis de santé. Pour retrouver la santé, il m’a fallu cinq ans de recherches, de tâtonnements et de solutions concrètes. Avant cela, depuis déjà plus de 10 ans, je pratiquais la méditation, mais sans régularité. En retrouvant une guérison du corps et du cœur, j’ai compris de manière très organique la saveur particulière de la méditation.

Le quatrième élément est finalement le prolongement des trois autres : l’accompagnement, prendre soin de l’enfant intérieur, la reconnaissance de nos mémoires, l’expression de la maladie du corps et ce rêve d’enfant que je rends concret depuis un an : mon activité de thérapeute énergéticien dans le massage. Il allie les connaissances de la fasciathérapie, une thérapie manuelle des fascias (les tissus conjonctifs) élaborée dans les années 80 par Danis Bois, et celles du massage traditionnel tibétain. Avec cette activité, je permets aux personnes de retrouver leur énergie, d’aller de l’avant, de se détendre et de prendre du recul. En ce sens, je souhaitais prolonger mon activité en cabinet d’une autre manière et en groupe.

Quels sont les bienfaits que ton atelier apporte aux participants ?

Avec cet atelier, les participants pourront après une journée de travail prendre un temps pour eux dans le but d’éloigner le stress, de retrouver le sommeil, de se sentir bien dans leur peau, de gagner en vitalité, de prendre du recul par rapport aux événements extérieurs et de mieux se connaître pour éviter d’être dans la réaction. Il leur permet d’amener de la bienveillance dans leur vie, de reprendre goût à une dynamique personnelle, de faire une pause pour se retrouver comme en rendez-vous avec eux-mêmes, d’apaiser les angoisses et les peurs, pour se ressourcer, c’est-à-dire revenir à la source, à sa source. La liste n’est pas exhaustive mais donne un aperçu des bienfaits apportés, qui induisent la participation active et engagée des participants.

Les séances de l’Atelier des quatre mouvements ont lieu 1 vendredi par moi de 20h à 22h. Il reste des places. Pour toute information, vous pouvez contacter Mathieu au 06 28 13 28 34.


Activité associée :

  • Atelier Quatre mouvements

    Chacun de nous est un Maître du Mouvement, donc du changement. Nous pouvons concrètement nous ouvrir à plus d’espace. C’est…

    3ème vendredi du mois de 20h à 22h30

    Atelier quatre mouvements

Actus

cabane à livres

Les cabanes à livres

Vous êtes nombreux à les utiliser. Elles changent de visages presque tous les jours. C’est toujours un plaisir de discuter avec ces utilisateurs : certains riverains... Lire la suite