Centre 72 Paroisse protestante L’Entraide La maison des jeunes Braderies et dépôts de vêtements Plan d’accès
 

Le festival chrétien du cinéma
Accueil » Centre 72 » Les activités du Centre 72 » Le festival chrétien du cinéma

 

Samedi 21 et dimanche 22 janvier 2017
30e Festival chrétien du cinéma sur le thème « Imprévisibles rencontres »

Samedi 21 janvier
15h : Une bouteille à la mer (2012), de Thierry Binisti
17h : débat sur le thème de la rencontre, avec la participation du réalisateur Thierry Binisti, d’Alain Deheuvels, pasteur de l’Eglise protestante unie de France, directeur de La Cause, d’Adrian Salloum, percussionniste, membre du West Eastern Divan Orchestra, et d’un représentant de l’association Le Rocher.
19h : dîner-buffet pour partager impressions et opinions à la salle paroissiale Notre-Dame-de-Bon-Secours, à côté du cinéma (participation 16 €, réservation conseillée au 01 42 42 12 75 ; règlement à l’ordre de ACEPUABC)
20h30 : Terraferma (2011), d’Emanuele Crialese. Film suivi d’un court débat

Dimanche 22 janvier
14h30 : Couleur de peau : miel (2012), de Jung et Laurent Boileau. Film suivi d’un échange avec le réalisateur Jung Sik-Jun.
16h45 : célébration œcuménique organisée conjointement par les paroisses catholique et protestante d’Asnières/Bois-Colombes

Lieu : Salle Jean-Renoir, à Bois-Colombes, 7 villa des Aubépines (à côté de la gare SNCF Bois-Colombes)

Pendant tout le festival, entrée libre aux projections, avec libre participation en faveur de la Mission populaire de Gennevilliers.

Les films

JPEG - 27.8 ko

Une bouteille à la mer
Film franco-israélien de Thierry Binisti (2012, 1h39) d’après le livre Une bouteille dans la mer de Gaza, de Valérie Zenatti, primé aux festivals de Cabourg, du Croisic et de St-Jean-de-Luz. Recommandé ados/adultes.
Tal est une jeune Française installée à Jérusalem avec sa famille. Après l’explosion d’un kamikaze dans un café de son quartier, elle écrit une lettre à un Palestinien imaginaire où elle exprime son refus d’admettre que seule la haine peut régner entre les deux peuples. Elle glisse la lettre dans une bouteille qu’elle confie à son frère pour qu’il la jette à la mer, près de Gaza, où il fait son service militaire. Quelques semaines plus tard, Tal reçoit une réponse d’un mystérieux « Gazaman », avec qui elle va correspondre par internet. Bientôt va naître entre eux le désir de se rencontrer, malgré l’hostilité du monde dans lequel ils vivent et dans l’espoir de le faire changer. Mais cette rencontre n’est-elle qu’une utopie ?

JPEG - 34.9 ko

Terraferma
Film franco-italien d’Emanuele Crialese (2011, 1h28) Grand prix du jury à la Mostra de Venise. Recommandé ados/adultes.
Une petite île au large de la Sicile, à proximité de l’Afrique. Filippo, sa mère et son grand-père n’arrivent plus à vivre de l’activité traditionnelle de la pêche. L’été arrivant, ils décident de louer leur maison aux touristes. Un jour en naviguant, Filippo et son grand père, fidèles à la tradition de la mer et saisis dans leur humanité, sauvent de la noyade un groupe de clandestins africains et les recueillent chez eux, malgré l’interdiction des autorités locales. Cette rencontre forcée va susciter chez les pêcheurs une interrogation fondamentale sur le sens de leur vie : doivent-ils livrer les clandestins pour protéger l’activité économique et touristique de l’île ou respecter les valeurs morales de solidarité ?

JPEG - 30 ko

Couleur de peau : miel
Film franco-belge de Jung Sik-Jun et Laurent Boileau (2012, 1h15). Prix du public au festival d’animation d’Annecy. Recommandé ados/adultes.
Né en 1965 à Séoul et adopté en 1971 par une famille belge, Jung, devenu dessinateur, est l’auteur d’un roman graphique Couleur de peau : Miel, dans lequel il retrace sa rencontre et sa vie avec sa famille d’adoption. Le film, réalisé dans un étonnant mélange d’images réelles et dessinées, entre présent et souvenirs, utilisant à l’occasion des archives historiques et familiales, en est le prolongement. Il revient sur quelques moments clés de la vie de Jung : l’orphelinat, l’arrivée en Belgique, la vie de famille, l’adolescence difficile... Rencontre avec une famille, mais aussi rencontre entre deux cultures. Le déracinement, l’identité, l’intégration, l’amour maternel, tout comme la famille recomposée et métissée, sont autant de thèmes abordés avec poésie, humour et émotion.

Un autre regard

Depuis 1985, pendant un week-end de janvier et à l’occasion de la semaine œcuménique, les communautés catholique et protestante d’Asnières-Bois-Colombes organisent conjointement le Festival chrétien du cinéma. Ce festival qui veut conjuguer plaisir cinéphilique et réflexion, s’adresse à tous. Il a aussi pour but d’aborder des questions de notre société à travers la projection de films de grande qualité cinématographique et l’organisation d’un débat, en y portant un regard chrétien. Il cherche également à manifester notre solidarité envers une association humanitaire ou caritative.

Pour la 30e édition du festival, nous avons choisi le thèmme de la rencontre. C’est de la rencontre que jaillit la vie. Nous sommes tous nés d’une rencontre, celle de nos parents certainement, celle aussi de ceux qui nous ont révélés à nous-mêmes. Couleur de peau : miel exprime bien que la vie d’un être est l’assemblage complexe et mystérieux d’une multitude de rencontres plus ou moins agréables. De plus, une rencontre désirée peut entraîner d’autres rencontres fortuites qui peuvent changer toute une vie. C’est cette expérience que va vivre le jeune Filippo de Terraferma.

Pourtant soyons honnête, la rencontre peut échouer… et même mener à la mort. Souvenez-vous de la malheureuse jeune épouse Rébecca dans le film du même nom d’Alfred Hitchcock aux prises avec l’horrible gouvernante du domaine de Manderley, la terrifiante et rigide Mrs Danvers. S’il y a bien un risque à la rencontre, elle reste toujours une chance pour grandir et pour s’ouvrir au monde. « Le soleil ne se lève que pour celui qui va à sa rencontre », disait le père Henri Le Saux, un moine bénédictin parti à la rencontre de la culture indienne. C’est « une bouteille lancée à la mer ». Saurez-vous saisir cette chance en venant au festival ?

Amoureuses, amicales, professionnelles, conflictuelles, il y a des rencontres anodines, et d’autres qui peuvent marquer notre vie. Qui n’en a fait l’expérience ? Fruits du hasard, inattendues, elles sont parfois le début d’une aventure personnelle. Programmées ou volontaires, elles restent souvent imprévisibles par leurs conséquences sur nos façons de voir, nos centres d’intérêt, l’orientation de notre vie.

Grâce au soutien de la Mairie de Bois-Colombes, les trois films sont projetés dans la salle Jean-Renoir en entrée libre. Un appel au don sera lancé à chaque séance au profit de la Mission Populaire de Gennevilliers. Créé il y a deux ans, ce nouveau lieu de la Mission populaire est situé dans le quartier des Agnettes. Proposant des rencontres thématiques, en partant des préoccupations concrètes des habitants, la Mission populaire s’efforce de redonner confiance aux gens, de créer du lien, de faire émerger des projets communautaires, sans oublier la dimension spirituelle. Cette association 1901 est membre de la Fédération protestante de France.

 


Qui sommes-nous
Plan d’accès
Adhérer au Centre 72
Faire un don au Centre 72
Assemblée générale
Des travaux au Centre 72
Mentions légales

Les carrefours
Spectacles et événements
Le marathon des jeux
La Fête de la soupe
Atelier vélo "Dimanche mécanique"
Les paniers Bio du Val de Loire
Cybercafé seniors
Atelier équilibre
Atelier D-marche
Ikebana, art floral japonais
De fil en aiguille
Le festival chrétien du cinéma
Le Festi’arts

Chorale La Villanelle
Guitare, Si facil la musique
Guitare, Lézarts et les mots
La maison dans le jardin
Accueil, rencontre, enfance

Théâtre enfants-ados
Théâtre adultes
Entraînement à l’attention
Comédie musicale
La voix du clown
Atelier informatique
Stages théâtre vacances
Atelier d’écriture
Pilates
Gymnastique holistique
Qi gong
Hatha yoga
Asthanga yoga
Sophrologie relaxation
Méditation
Zoï danse
Biodanza
Taï Chi Chuan
Iaido sabre japonais
La ruche qui dit Oui !
Atelier théâtre Esat Le Moulin vert
Mentions légales